Ecole et Franco Chinoise d'Acupuncture et de Massage - l'EFCAM

Accueil du site > Aperçu de la Médecine Traditionnelle Chinoise > La Moxibustion

La Moxibustion

Les moxas sont constitués de feuilles de chêne et d’armoise finement broyées.

L’armoise est une plante connue pour ses effets anti-spasmodique, tonique et vermifuge.


En Occident, les moxas se présentent le plus généralement sous forme de cigare d’armoise. Les moxas sont allumés comme des cigares, ils servent à chauffer les points d’acupuncture ainsi que certaines parties du corps, en vue de : * restaurer l’énergie vitale (fatigue) * supprimer les perturbations causées par :
- le froid et l’humidité
- les stagnations d’énergie *lutter contre les infections sans fièvre, les pathologies intestinales (diarrhées).

Les moxas sont très employés en hiver (50 % des perturbations). On peut établir 4 grandes techniques, méme s’il est vrai qu’il existe à peu près 24 méthodes différentes d’applications des moxas.

Les moxas directs

Cette technique préconise de déposer en un point choisi le cône à même la peau. Une méthode qui n’est plus employée aujourd’hui et qui avait tendance à provoquer des cicatrices. Cette technique est utilisée dans le traitement des maladies chroniques, et de celles provenant du vide et du froid, comme l’asthme, la diarrhée chronique et l’indigestion.

Les moxas indirects

Dans cette technique, on dépose entre la peau et le cône une substance qui est le plus souvent du gingembre, de l’ail ou du sel. Le moxa au gingembre est surtout utilisé en cas de vomissement, de diarrhée, d’arthralgie, de rhumatisme, de bronchite ou autres pathologies pulmonaires, d’adénite tuberculeuse et d’abcès froid. Le moxa au sel est surtout un traitement d’urgence contre le collapsus, le vomissement, la diarrhée et l’algie abdominale.

Les bâtonnets de moxa

Il s’agit dans cette technique d’allumer le bout du bâtonnet et de l’approcher du point choisi. Ce type de moxa est appelé "moxa doux". Il est recommandé pour soigner l’arthralgie, les alergies abdominales, la diarrhée.

Les moxas sur aiguille d’acupuncture

Cette méthode se pratique en chauffant l’aiguille avec le batonnet de moxa afin d’atteindre les tissus plus profondément, mais l’on peut aussi placer directement un cône de moxa sur l’aiguille ce qui permet de renforcer l’effet de l’aiguille. Très indiqué dans les cas de pathologie rhumatismale froid humide et de vide de Qi profond.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site